Présentation de l'Etablissement

UN PEU D'HISTOIRE

PRESENTATION HISTORIQUE de l’EREA Léopold BELLAN        

L’Etablissement Régional d’Enseignement Adapté Léopold BELLAN*, du nom du bienfaiteur qui en a créé la structure d’origine en 1918, est un Etablissement Public Local d’Enseignement du ministère de l’Education nationale.
Situé sur le Domaine de l’Ange Gardien à CHAMIGNY (Seine et Marne), il tire le nom de son implantation, de la parcelle ayant accueilli, au XVIIIème siècle, une auberge dénommée : « Au bon Ange ». L’auberge a disparu mais pas le lieu-dit au bord de l’ancienne route royale de PARIS à METZ., devenue nationale 3 puis départementale 603. Comme on le voit, ici, cet établissement est, donc, bien enraciné dans le temps et l’espace.

De l’orphelinat horticole du lendemain de la guerre de 14/18 devenu, par la suite, école d’horticulture,  suite au décès de son bienfaiteur en 1936, le site périclite peu à peu. Il reprendra vie au lendemain de la seconde guerre mondiale pour évoluer en centre d’apprentis jusqu’en 1951 où la structure devient Ecole Nationale de Perfectionnement. Son premier Directeur sera, pendant 16 ans, Robert JOSPIN.
L’ensemble du Domaine et son internat (construit en 1925) sont, alors, loués à l’Association L. BELLAN jusqu’en 1958 date à laquelle l’Etat achète les 7.5ha qui en constituent la superficie actuelle.
De 1955 à 1962 sont construits les ateliers, les classes, un bâtiment de logements pour le personnel et un internat supplémentaire.
Viendront, ensuite le bâtiment dédié à la formation cuisine de collectivité puis enfin une infirmerie.

En 1988, après les lois de régionalisation, l’ENP devient Etablissement Régional d’Enseignement Adapté. En dehors de ce changement de statut, les mots ayant une importance, nous ne cherchons plus à « perfectionner » des jeunes éprouvant des difficultés d’apprentissage mais nous adaptons notre pédagogie à leurs besoins spécifiques.                                                                                                                                                                             Article de Mr Jean François Le Boulch, chef d'établisement de 2012 à 2019

Léopold Bellan, son œuvre

Il semble que ce soit l'épreuve physique et morale vécue dès son enfance, due à son handicap qui lui ouvrit le cœur à la mise en pratique d'une solidarité et d'une bienfaisance laïques. Dès l'âge de 20 ans, alors que Léopold Bellan est sans ressources et sans relations, il se préoccupe déjà de venir en aide à la détresse humaine.En 1884, le premier organisme qu'il fonde est une association d'éducation populaire. Il s'agit pour Léopold Bellan d'accompagner le jeune régime républicain dans son effort de promotion des citoyens par le savoir. Léopold Bellan estimait que pour celles et ceux qui n'avaient pas eu la chance de bénéficier d'une instruction académique l'accès au savoir, indispensable à l'homme libre, pouvait être rendu possible grâce à la culture, un concept particulièrement novateur pour l'époque et toujours d'actualité.
Il crée ensuite la Société d'Enseignement Moderne qui regroupe, après quelques années, 22000 élèves de tous âges, afin de lutter contre l'illettrisme notamment des adultes, problème d'une grande acuité à la fin du 19ème siècle, où l'école publique, laïque et obligatoire devenait progressivement une réalité.
En 1904, Léopold Bellan ouvre des cours de médication familiale, puis des cours de musique et de déclamation. Au-delà de la mise à disposition des plus démunis des moyens pour s'instruire, le projet de Léopold Bellan vise à l'amélioration morale, intellectuelle et physique des populations les plus déshéritées.
La Grande Guerre marque une rupture dans l'action de Léopold Bellan. La perte de son fils unique semble accentuer son engagement social. C'est après la première guerre mondiale que les premiers établissements sociaux et médico-sociaux sont ouverts, mettant en œuvre des conceptions sociales de solidarité qui donnent à l'association une physionomie assez proche de l'actuelle Fondation et, plus largement du mouvement associatif sanitaire et social de notre époque.
Les réalisations de Léopold Bellan sont trop nombreuses pour être toutes citées, néanmoins elles peuvent être classées de la manière suivante :
  • œuvres éducatives et d'enseignement par la mise en place de cours pour hommes et femmes dont une structure particulièrement originale : le foyer central d'hygiène physique, morale et mentale
  • œuvres d'amélioration morales par des concours annuels de chansons, de musique et de déclamation et la création de parcs sportifs
  • œuvres d'hébergement : orphelinats, maisons de retraite, foyers d'accueil
  • structures de soins : sanatoriums, préventoriums, hôpital, maisons de repos et de convalescence.

Malgré un apparent éclatement des différentes œuvres qu'il a fondées, Léopold Bellan a bien mis en œuvre "un projet global" d'amélioration du sort des couches populaires défavorisées. L'œuvre de Léopold Bellan est impressionnante par le nombre de ses réalisations. Il fut l'un des grands précurseurs de l'aide sociale qui puise ses idées aux sources des grands courants de pensée agitant les milieux républicains à partir de 1880.

Méré Village - Commune des Yvelines (Aller à l'accueil)

 



EREA Léopold Bellan

Email: ce.0770342D@ac-creteil.fr
Téléphone: 01.60.24.41.60
Adresse: Domaine de l'ange gardien, 77260 Chamigny FRANCE

Notre établissement accueille le public aux horaires suivants :
8h45 à 12h45 - 14hoo 17hoo - Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi
et le mercredi de 8h45 à 12h45